English

La GTA en un coup d’œil (cliquez ici)

ITAC-T-Employer-BTM-infographicACTI Talent fait évoluer le dialogue

Nous réunissons certains des principaux employeurs au Canada afin de réagir à l’importante pénurie des compétences en technologie. Notre programme a établi des objectifs à long terme afin de veiller à ce que le Canada demeure l’un des pays les plus actifs dans le monde numérique.

Nous possédons une capacité réelle d’aider à la création et à la croissance des emplois, des marchés et des talents. Nous faisons en sorte que des employeurs de premier rang s’engagent à fond dans nos programmes. Nous collaborons avec des chefs d’entreprise, des fonctionnaires et des éducateurs visionnaires à diriger une stratégie de soutien à la disponibilité de technologues canadiens de talent.

De nouvelles compétences pour saisir de nouveaux marchés

La nature de la demande de compétences technologiques évolue. La demande passe progressivement des emplois de bureau en programmation à des postes qui exigent des qualités de chef et qui poussent à l’innovation :

  • des gestionnaires professionnels possédant les connaissances, les compétences et les qualités nécessaires pour diriger et soutenir une utilisation efficace et concurrentielle des technologies de l’information et des communications (TIC);
  • des technologues spécialistes, qu’ils soient axés sur les TIC ou multidisciplinaires, à la fine pointe de l’innovation dans tous les secteurs.

Les entreprises à la recherche de technologues ne veulent pas de simples spécialistes en technologie, mais des personnes possédant de solides compétences techniques, capables d’adopter la culture de leur organisation et de l’aider à affiner sa proposition de valeur, à améliorer l’efficience de ses opérations et à stimuler l’innovation.

Le Canada a le potentiel d’être un chef de file mondial sur des marchés se chiffrant en milliards de dollars, dont ceux de la cybersécurité, des mégadonnées et des services mobiles. Or, le manque de compétences cause de graves problèmes. Par exemple, 60 % des entreprises n’arrivent pas à trouver de candidats possédant des compétences en mégadonnées.

Un bassin de compétences inefficace

Comparativement aux autres économies bien ancrées sur le numérique, l’effectif des programmes canadiens d’enseignement postsecondaire liés à la technologie demeure faible. Certains groupes démographiques clés, notamment les femmes et les Néo-Canadiens, sont encore sous-représentés et se heurtent à d’importants obstacles à l’entrée au marché du travail, alors qu’ils constituent une source vitale mais inexploitée de talents potentiels.

Une demande croissante de technologues

Le Canada peut déjà observer la corrélation entre l’orientation des pays sur le numérique et le taux de croissance de leur économie. L’innovation est un besoin primordial dont la satisfaction passe par l’excellence de la technologie et des ressources humaines : des gens qui ont accès aux compétences technologiques du 21e siècle, et des compétences technologiques qui sous-tendent l’économie moderne et soutiennent tous les secteurs de l’industrie, de la santé aux transports en passant par l’éducation et le commerce de détail.